EN | FR
  1. Art
  2. Commercial Architecture
  3. Commercial Interior Design
  4. Competition
  5. Edition
  6. Event + Exhibition
  7. Fashion Design
  8. Graphic Design
  9. Industrial Architecture
  10. Industrial Design
  11. Institutional Architecture
  12. Landscape Architecture
  13. Lifestyle
  14. Lighting Design
  15. Multimedia Design
  16. Product
  17. Real Estate
  18. Residential Architecture
  19. Residential Interior Design
  20. Urban Design
  21. X
⇤ Newswire
v2com, the international newswire specializing in the distribution of design, architecture and lifestyle press kits to the media
Journalists! Take advantage of free access to press kits to easily download high resolution images.


Professionals! Join an influential network, get international media coverage and improve your reputation.


We are sociable!


Subscribe
to our newsletter.



Press Kit
| no: 1135-01
Press kits are only available
for download by media.
Terms
Publication restriction(s)
You must be signed in to make a request for authorization to publish.

For immediate release

All photos must be published with proper credit.
Please reference v2com as the source
whenever possible. We always appreciate
receiving PDF copies of your articles.

Press materials


High-resolution images for individual download
Download low-resolution images


Flag black
Press kit - Press release - Réinventer le style Palm Beach - Les Ensembliers
A v2com exclusive

Réinventer le style Palm Beach

Palm Beach, États-Unis

Les Ensembliers

Montréal, Canada, 2014-08-28 -

Les Ensembliers signent le design intérieur d’une villa de Floride qui, par un jeu subtil de contrastes, de correspondances et d’harmonies, réinvente le style Palm Beach.

 

« C’est le fruit d’une longue collaboration avec notre cliente. Elle a su développer un regard juste pour actualiser les univers classiques et faire d’une élégance d’autrefois un incontournable contemporain. C’est sa vision qui culmine dans ce projet. Nous avons conservé l’essence de cette maison d’époque de Floride, tout en lui ajoutant une tonalité contemporaine, par un mélange dosé de classicisme et de style moderne », explique Richard Ouellette, designer et associé fondateur des Ensembliers.

 

Canevas blanc sur fond d’histoire


Le défi du projet était de capitaliser sur la richesse historique de la villa, sans étouffer l’espace.

 

De style Régence, cette maison évoque l’opulence des débuts de Palm Beach, avec des plafonds de 16 pieds de haut, dignes de palaces, et une pléthore de détails architecturaux intérieurs : moulures de plâtre formant des corniches, frises, colonnes et autres tympans. La présence de l’Histoire se manifeste jusque dans le mur arrière de la résidence, vestige de l’une des propriétés de Henry Phipps et aujourd’hui classé élément patrimonial.

 

Pour donner à l’espace une dimension contemporaine, en allégeant cette charge historique, les Ensembliers ont pris le contrepied d’une surabondance de couleurs tropicales qui définit le design d’intérieur traditionnel de Palm Beach. Ils ont imaginé toutes les surfaces de la maison blanches, atténuant ainsi la présence des détails. La couleur n’intervient plus que sous forme d’accents, dans les motifs des tissus d’ameublement ou des tapis. Cette monochromie dominante permet alors de mettre en valeur certains meubles et œuvres d’art contemporain et d’apporter ainsi une touche de modernité dans un environnement classique.

 

Entre classique et contemporain


 « C’est à partir de ce canevas blanc que nous avons pu construire plusieurs univers autour des formes et des couleurs des éléments et des arrangements qui composent le design intérieur de la maison », détaillent les designers. Chaque pièce est ainsi née de l’association d’éléments de styles et d’histoires différentes. Dans la loggia, une œuvre graphique de Riopelle côtoie des lampes classiques de Porta Romana, une version modernisée d’un chesterfield et une table basse en forme de cube en bois laqué dont l’intérieur est recouvert de feuilles d’or.

 

À l’extérieur, les lignes pures du mobilier de Manutti contrastent avec l’aspect massif d’une table en pierre de facture classique ou d’une table en bois de style indonésien. Les urnes de porcelaine et de céramique qui rythment l’espace alternent entre l’évocation d’une certaine Antiquité et une modernité résolue.

 

Pour les Ensembliers, « chaque décor raconte une histoire ». Chaque élément est choisi selon sa personnalité et en fonction de sa complémentarité avec les autres parties de la composition. Ainsi, la loggia compte 14 meubles et objets de 14 origines différentes. Pourtant, l’ensemble forme un tout cohérent qui établit une harmonie entre classique et contemporain, grâce à un jeu de correspondances choisies par l’équipe de design et la cliente.

 

Jeux de correspondances


Chaque pièce est construite autour d’une œuvre d’art qui annonce la volonté des Ensembliers de dessiner une émotion contemporaine sur un canevas classique. Dans la loggia, c’est une œuvre de Riopelle. Dans la chambre des maitres, une sérigraphie sur toile de Russel Young imprime l’espace de l’émotion douloureuse d’une Marilyn en pleurs. Dans le salon principal, le designer a créé une composition géométrique à partir de feuilles d’or et de panneaux noirs et rouges laqués par un artisan français selon des méthodes ancestrales.

 

Chacune de ces œuvres initie un jeu de correspondances. La géométrie monochrome du tableau de Riopelle renvoie à celle de la table basse et des accoudoirs des fauteuils de la loggia. Même la symétrie de l’aménagement de la pièce a été pensée en fonction de celle de l’œuvre de l’artiste. De la même façon, le tapis de laine du salon fait autant référence aux motifs géométriques caractéristiques du style Palm Beach qu’il fait écho à l’œuvre murale. Les lignes brisées de cette dernière se retrouvent également dans la forme et dans l’imprimé du tissu du mobilier. « Construire un univers, c’est imaginer des axes de lecture et des correspondances qui créent une harmonie autant qu’ils donnent une personnalité à un espace », conclut Richard Ouellette.

 

À propos des Ensembliers


Nés de l’association d’un architecte, Maxime Vandal, et d’un designer d’intérieur, Richard Ouellette, les Ensembliers ont inauguré au Québec le premier modèle intégrant architecture, design d’intérieur et construction.

 

Cette intégration verticale leur permet de réaliser des projets complexes et risqués en respectant budgets et délais, à l’instar de leur rénovation patrimoniale du 205 Edge Hill, à Westmount, un projet de 12 000 pieds carrés bouclé en à peine 12 mois.

 

« Nous avons l’architecte et le peintre en bâtiment sur la même fiche de paie, ce qui nous donne beaucoup de réactivité et facilite notre contrôle de la qualité des projets », fait remarquer Maxime Vandal.

 

Grâce à cette approche intégrée du design, les Ensembliers se sont spécialisés dans les projets résidentiels haut de gamme, en signant des réalisations comme la restauration de l’une des plus anciennes résidences de Westmount, « Gate Lodge », pour laquelle ils ont reçu le prix émérite du patrimoine 2010 de l’Opération patrimoine architectural de Montréal.

 

Leurs projets sont régulièrement couverts par la presse internationale. En 2012, House & Home Magazine plaçait leur réalisation de l’Ermite de Port-au-Persil dans son classement « Best Homes of 2011 » parmi les 12 résidences les plus réussies.



Architectes/designers : Maxime Vandal / Richard Ouellette

Équipe de designers : Roxanne Arsenault / Jane Charron

Architectes de paysage : Sanchez & Maddux Inc.

- 30 -


Media contact
Press kit | 1135-01 - Press release | Réinventer le style Palm Beach - Les Ensembliers - Design d’intérieur résidentiel -  Maxime Vandal, architecte associé<br>Richard Ouellette, designer associé - Photo credit:         Jean-Francois Beliveau
Maxime Vandal, architecte associé
Richard Ouellette, designer associé
Photo credit: Jean-Francois Beliveau
Download
High-resolution image
14.18 x 10.13
300dpi